Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2015

Dauphine

Elle est partie en train corail
Coquillage dans les cheveux
Rocaille
 
Dans les bas-fonds d’une banlieue
Où nagent maquereaux et lieus
Et morues
 
Moi, coincé comme une sardine
J’aperçois le long d’une rue
Ma dauphine. 

15:26 Publié dans Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire