Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2021

Baisers de nuit

Cet écrin qui ne voulait pas
Donner à voir ses bijoux
Et sa voix

Brumeuse aux rocailles matou
Visage unique dans le flou
Des matins

Une bouche encore endormie
Rôde sur de noirs chemins
Baisers de nuit.

12:02 Publié dans Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire