Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2018

Migrants

Là-bas cette rumeur qui gronde
Derrière ces murs, je l’entends
Cette fronde

Ceux qui n’ont rien viennent au printemps
Après la mer, les océans
Notre honte

Dans les villes aux nuits agitées
Entendez le cri des damnés
Qui monte.

07:04 Publié dans Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire