Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2019

Brume

je songe il est tard ton chemin
noir ourlé des ors de l'automne
assassin

tandis que les adieux sonnent
même pas un refrain en somme
as-tu peur

ce qui reste à peine l’écume
de ta vie
dans la brume

 

10:30 Publié dans Poésie. | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire